LES ORIGINES DE MEDITATODAY

DÉCOUVRIR LA MÉDITATION DU TEMPS PRÉSENT
Origines de MEDITATODAY

La méditation du temps présent

Cette technique de méditation est utilisée depuis l’aube des temps, elle positionne le méditant hors de tout enseignement religieux et toute tradition marquée par son temps. Elle positionne le méditant dans un temps universel, que nous appelons le temps présent. Il est le véhicule qui permet d’accéder à la conscience, où se rejoignent l’infiniment grand et l’infiniment petit dans l’évidence de l’être qui se conjugue au présent de sa fusion avec le Tout révélé auquel il appartient. La méditation est une activité essentielle à toute forme de recherche d’intégrité qui nécessite de pouvoir se re-situer par rapport au Tout.

 

Qui sommes-nous ?

L’école de méditation a été fondée par les «Chercheurs du chemin de Saint Jacques de Compostelle», hommes et femmes qui ont parcouru un ou plusieurs des chemins conduisant à ce lieu saint de pèlerinage qui, depuis plus de 14 siècles, draine des flots ininterrompus de milliers de pèlerins venus du monde entier en quête d’ouverture à une spiritualité supérieure.

 

Pourquoi méditer ?

Le but de la méditation est d’avoir accès à son être dans sa globalité, dans la conscience de chacune de ses parcelles, de chaque cellule dans son vécu.

La méditation permet d’actualiser son temps intérieur pour qu’il soit totalement en phase avec le temps universel qu’est le Présent et l’accès à la réalité universelle.

La méditation est une procédure organisée de reconnaissance, d’écoute qui permet d’appréhender ce qui réellement appartient à notre être et ce qui ne lui appartient pas, pour cesser d’être dans une confusion, entrer dans la réalité, et cesser de prendre ses désordres intérieurs et les désordres extérieurs pour l’ordre qui est en nous-mêmes et dans toute chose.

Cette méthode est l’essence des méthodes. Elle enseigne à être stable et à déplacer sa conscience dans différents plans de l’espace de l’être intérieur afin d’observer les mouvements et de distinguer le conscient de l’inconscient, le réel de l’imaginaire.

La technique enseignée doit permettre à chacun de se réactualiser au La fondamental de son être en consciencialisant et en «transmutant» tout ce qui le fait vibrer sur d’autres temps que le présent Cette méditation permet à l’être de se remettre dans le mouvement dans le temps présent pour s’inscrire dans le Tout auquel il appartient, et auquel il participe dans l’inscription de son présent en l’accomplissement de son futur.


L’assiduité de la méditation

En méditant, vous entrez dans une voie d’ascèse qui implique, comme toutes les pratiques, régularité et assiduité. La méditation commencera à donner ses fruits lorsque vous en aurez une bonne maîtrise ; alors votre instrument sera vous-même et vous pourrez le faire résonner dans toute sa pureté et la beauté de sa sonorité.

Ce travail n’est pas un travail pour vous insuffler une vérité, mais vise à vous permettre de révéler votre propre vérité et vous dégager de vos zones d’ombre, programmations et a priori. C’est à chacun d’aller à la rencontre du mystère qui le conduit, et personne d’autre que vous ne peut intervenir.

La méditation qui vous est proposée est une méditation ancestrale qui doit être appliquée d’une manière rigoureuse, car il est indispensable d’avoir une technique, un ordre, une systématique, pour reconnaître en soi l’ordre dans sa propre structure, et l’ordre est en toute structure.


Méditation et prière

La méditation devrait être préalable à tout acte de prière. Elle est le premier pas d’une mise en condition d’harmonisation intérieure, de stabilité, de pureté pour entrer en action universelle. La méditation débouche naturellement sur la prière qui est un acte de fusion avec la trame, d’engagement de l’être au subtil de son soi, pour révéler et imprimer sa lumière au bénéfice du collectif.

Chacun, au niveau de conscience qui est le sien, prie pour l’homme universel, que la conscience soit dans le physique de celui-ci ou au soi de son existentialité, combinant toutes les facettes, toutes les étincelles qui, réunies, vont éclairer et constituer ce flambeau de conscience universelle qui est la réalité du Un dans le Tout et du Tout dans le Tout.


Les niveaux de méditation

Il n’y a pas plusieurs méditations différentes ; il y a le fait de méditer d’une manière plus ou moins vaste, en fonction de ce qu’on a été capable d’actualiser et de mobiliser en ouverture de réception et d’action à l’instant qui est l’instant où l’on médite.

La méditation, clé de santé

La méditation est une clé de santé, physique et morale. La plupart des maladies sont la résultante d’une inertie, inadaptation, immobilisation. S’actualiser, c’est s’inscrire dans le mouvement de la vie et de son rythme, incarner la vie et sa vitalité.

La méditation ne sert pas à calmer ses ardeurs. Elle nous donne l’inspiration et la force d’agir. Agir en conscience pour changer et créer les conditions d’un monde nouveau. Méditons ensemble une heure, chaque semaine, partout sur la planète, pour retrouver l’envie de regarder notre avenir en face.